Wilfredstaracadie

Wilfred est en danger à Star Académie 5 mars 2003 TRACADIE-SHEILA - Wilfred LeBouthillier, originaire de Tracadie-Sheila, a pour la première fois été mis «en danger», dans le cadre de l’émission Star Académie, diffusée tous les jours sur le réseau TVA. LeBouthillier a interprété Jean Batailleur, de Zachary Richard, mais cela n’a pas été suffisant pour impressionner les juges. Le chanteur-pêcheur sera sur la corde raide, dimanche, lors du gala hebdomadaire de la série télévisée. François et Dave sont les autres candidats en danger. Le public pourra sauver un candidat, alors que les membres de l’Académie pourront aussi en sauver un. Celui qui n’aura pas recueilli la faveur du public ou de ses collègues sera tout bonnement éliminé. - L’AN

TRACADIE-SHEILA - À l’issue de la série télévisée Star Académie, les producteurs de Productions J de Montréal prévoient une tournée avec les jeunes artistes participants. La Société culturelle de Tracadie-Sheila a déjà déposé sa demande pour accueillir le spectacle dans la ville de Wilfred LeBouthillier.

Comme le dit le thème mélodique de Star Académie: «c’est pas fini, c’est rien qu’un début». Après avoir créé des stars – à la télé –, les Productions J entendent les faire voir en spectacle, ce qui ne manquera pas de délecter les milliers de fans qu’ils se sont attirés. La Société culturelle des Tracadilles, diffuseur culturel depuis maintenant 28 ans, souhaite que le spectacle soit présenté à Tracadie-Sheila. Le président Joël Losier a entamé des démarches depuis un bon moment. «J’ai contacté les Production J déjà en février. L’adjoint aux communications, Jean-David Pelletier, a reçu notre demande avec intérêt. Il nous a assurés qu’il nous ferait parvenir les détails concernant la tournée dès que le processus serait plus avancé. Pour le moment, l’équipe des Production J s’affaire à la réalisation de l’émission Star Académie.

Notre demande officielle était la seule qu’il avait reçue du Nouveau-Brunswick.» La dernière émission à l’horaire est prévue le dimanche 20 avril prochain. C’est là que sera choisi le grand lauréat de l’Académie. Entre-temps, à la municipalité où habite Wilfred Lebouthillier, qui aspire encore aux grands honneurs, on est à vérifier la capacité des infrastructures de la ville. Le directeur des loisirs, Pierre Girouard, met l’épaule à la roue pour que tout soit fait afin de pouvoir accueillir les jeunes artistes qui connaissent un succès fou à la télé. «Nous souhaitons que Star Académie présente le spectacle ici. On est actuellement en train de vérifier les capacités de nos infrastructures. Pour le moment, nous pensons que l’aréna pourrait être parfait une fois la glace recouverte et transformée en parterre. La Société culturelle des Tracadilles est en communication avec Star Académie pour tout le reste.

Nous travaillons avec eux pour offrir le meilleur accueil possible. Si le spectacle vient dans la région, c’est ici qu’il faut que ce soit présenté.» Après la vague de participation pour sauver Wilfred, il y a peu de temps, la communauté semble se concerter pour accueillir le spectacle de Star Académie dans sa ville. Jean-David Pelletier, adjoint aux communications des Productions J, ne prévoit pas que cette tournée suive immédiatement la fin de l’émission. «Il n’y a rien d’officiel concernant la tournée mais, chose certaine, elle n’aura pas lieu au printemps.

On vise plutôt l’été. Nous avons reçu la demande de la Société culturelle de la ville de Wilfred LeBouthillier. Il est trop tôt pour confirmer quoi que ce soit. Il est certain que nous allons privilégier la région d’où vient un candidat.» Il faudra donc attendre un peu pour la suite de la chanson…

Je suis complètement d'accord avec tout les gens qui disent qu'une star ça ne se fait pas en 9 semaines, mais comme vous pouvez le voir, ça fait pas mal plus que 9 semaines que je travail sur ce rêve. Si vous entendez des gens dire des conneries à mon sujet, pardonnez leur en vous disant que c'est la jalousie qui est responsable des paroles de ses gens et que ses personnes ne sont probablement pas bien avec eux même. En tout cas, je ne fais certainement pas ce métier pour eux, je le fais pour VOUS, les gens qui m'aiment, c'est CELA QUI EST LE PLUS IMPORTANT POUT MOI.

Mon message le plus important pour vous est celui-ci : CROYEZ TOUJOURS EN VOUS ET DANS VOS RÊVES LES PLUS FOUS !!! n'écoutez jamais les personnes qui vous dirons que vous rêvez en couleur, si j'aurais écouté certaine personne, je ne serais pas ici aujourd'hui pour vous raconter mon histoire. Je vous laisses en vous remerciant du plus profond de mon coeur pour tout ce que vous m'apportez.

Comment Wilfred Le Bouthillier est devenu célèbre

Wilfred Le Bouthillier est un artiste canadien qui s’est fait connaitre dans la version québécoise de Star Académie en 2003. Il évolue dans un registre folk rock. De son village natal au Nouveau-Brunswick, Wilfred Le Bouthillier a conquis le cœur de milliers de fans dans le monde avec quatre albums à son actif.

L’artiste voit le jour le 12 mai 1978 à Tracadie-Sheila dans le Nouveau-Brunswick. Enfant, Wilfred Le Bouthillier rêve de devenir pêcheur, fait du hockey et fait partie d’une chorale. Au début, il ne prend pas la musique au sérieux. Il faut attendre qu’il atteigne l’âge de 15 ans pour se mettre sérieusement à la guitare. Cette dernière ne la quittera plus. La grande histoire de Wilfred Le Bouthillier avec la musique commence ainsi, avec son duo composé avec son meilleur ami Fred & Wilfred. Ensemble, ils vont reprendre les chansons issues principalement de la musique acadienne.

Fort de cette première expérience musicale, Wilfred Le Bouthillier poursuit sa route et se met à la composition. En 2001, il présente ses œuvres au Festival de la chanson de Caraquet et obtient la première place du concours. Il s’illustre dans divers concours et c’est tout naturellement qu’il décroche le ticket pour faire partie de l’aventure de la Star Académie en 2003. L’émission lui apporte une notoriété qui lui permet de mettre le starter sur sa carrière. Son premier album « Wilfred LeBouthillier » ne tarde pas à sortir à l’automne 2003 avec 14 titres comprenant notamment le single « Je ferai tout ». L’album sera certifié double platine et sera couronné par une tournée qui l’emmène partout au Québec et au Nouveau-Brunswick.

Fort de ce premier succès, Wilfred Le Bouthillier reprend la route des studios pour enregistrer son deuxième album intitulé « Poussières ». L’album sort en 2006 et remporte encore plus de succès que le précédent. Le disque révèle un artiste plus intime et émouvant qui plait aux fans. Il sait faire monter la chaleur avec ses chansons du genre à initier un live sex chat sur http://www.camplace.com. « Avec toi », le premier extrait de l’album reçoit même le Prix de Chanson Populaire remis par la Socan en 2007. Comme un bonheur ne vient jamais seul, l’année 2007 fait de Wilfred Le Bouthillier un papa comblé.

Toujours inspiré, l’artiste compose les titres de son troisième album intitulé « Droit Devant » qui sort en 2009. Ce disque permet à Wilfred Le Bouthillier de s’imposer parmi les chanteurs francophones les plus appréciés du moment. C’est donc tout naturellement que sa carrière le mène en France pour faire la première partie de Véronic DiCaire lors de son spectacle à La Cigale. Le public français lui fait un accueil chaleureux, ce qui lui permet de réitérer l’expérience, cette fois à l’Olympia. Son titre « Allez viens » commence à tourner dans les radios de l’Hexagone. Wilfred Le Bouthillier retourne une nouvelle fois dans les studios pour livrer un album spécialement taillé pour le public français « Je poursuis ma route » sort en 2013.